Bien choisir son matériel

Aujourd’hui, on va parler matériel mais pas présentation de matériel ou quel est le meilleur matériel mais plutôt la rationalisation de son matériel.

Alors, l’idée de cette vidéo ça fait un moment que je l’ai. Elle me vient en faite d’un américain qui s’appelle Matt Day qui a lancé une chaîne photo il y a à peu près deux ans et une des vidéo qui m’a fait le découvrir et qui m’a beaucoup parlé, c’était une vidéo où il parlait justement de rationalisation de matériel.

Continue reading “Bien choisir son matériel” <span class="meta-nav">→</span>

Pourquoi et comment utiliser une cellule photo en argentique?

Aujourd’hui on va parler mesure de lumière et surtout les deux grands principes de mesure de lumière que sont la lumière réfléchie et la lumière incidente.

On s’attardera pas trop sur la lumière réfléchie parce que le but de cette vidéo est de vous parler de l’appareil de mesure de lumière incidente qui est la cellule à main.

Alors premièrement, quelle est la différence entre la mesure de lumière réfléchie et la mesure de lumière incidente?

Continue reading “Pourquoi et comment utiliser une cellule photo en argentique?” <span class="meta-nav">→</span>

Tuto : le zone-focussing (hyperfocale) pour la photo de rue

Aujourd’hui on va parler d’une notion qui sert beaucoup en Street Photography et qui nous vient du paysage puis du reportage, c’est la distance hyperfocale ou hyperfocale.

Alors dans un premier temps pour être le plus précis possible, je vais vous lire la définition Wikipédia et je vous mettrais le lien dans l’article de ” Qu’est-ce que l’hyperfocale ou distance hyperfocale”.

Alors cette distance a deux propriétés : l’hyperfocale est la distance minimum à partir de laquelle le sujet est net si on fait la mise au point à l’infini.

Continue reading “Tuto : le zone-focussing (hyperfocale) pour la photo de rue” <span class="meta-nav">→</span>

Comment fabriquer sa boite de transport pour pellicules photos

Aujourd’hui je vais vous présenter une petite astuce que j’ai découvert pour transporter vos pellicules. C’est un petit ” Do it yourself “. 

Vous aurez besoin d’une boîte de vieilles diapos, de gaffer et d’un Posca, donc voilà. Donc, c’est relativement simple en faite et moi ça me permet d’organiser mes pellicules quand je veux partir pour quelques jours ou alors pour avoir en permanence un petit panel de pellicules sur moi. 

 Donc en faite, ce que j’ai découvert un peu par hasard, c’est que la plupart des vieilles boîtes de diapos, il y a différentes tailles mais il y a une taille qui a pile la largeur d’une pellicule et on peut caser comme ça six pellicules à l’intérieur. Donc là, j’en ai chargé une dans mon appareil. Voila ( hop ) il vous suffit de le reboucher. 

Ensuite pour éviter que ça s’ouvre tout seul dans un sac et aussi pour pouvoir marquer le truc, vous prenez votre gaffer ( hop… tac ), ce qui permet de laisser la possibilité de l’ouvrir et puis avec la légère tension qui est faite, ça maintient votre boîte fermée et là avec le Posca, vous pouvez mettre votre annotation. Alors, vous mettez un peu ce que vous voulez mais par exemple, moi j’ai une boîte où j’ai mes noir et blanc et une boîte où j’ai mes C-41. L’autre chose, c’est que dans mes noir et blanc par exemple, j’ai toujours 4 Tri-X 400 ou HP-5 Plus d’Ilford et deux Acros-100 et dans mes C-41, j’ai toujours à peu près moitié moitié ou deux tiers entière de Portra 400 et de Portra 800. Après vous pouvez vous organiser comme vous le souhaitez mais je fais en sorte d’avoir toujours ces boîtes remplies et je sais exactement ce que j’ai dedans. 

 Donc par exemple, là j’ai … ( je note ) Portra 800 et ( ici ) Portra 400. Ça me permet d’être sûr d’avoir toujours de quoi shooter quoi qu’il arrive et de toujours pouvoir faire face à peu près a toutes les situations. Donc, j’ai du film rapide et du film lent en noir et blanc. J’ai un film standard qui est la Portra 400 en couleur et un film plutôt saturé que j’aime bien pour certaines choses donc la Portra 800 et de cette manière là, je peux les mettre toujours dans mon sac et je suis toujours prêt à shooter.  

 Voilà, j’ai fini avec ce petit Do it Yourself. C’est vraiment quelque chose qui maintenant au quotidien m’aide beaucoup pour ne serait-ce qu’être serein, être sûr que j’ai toujours mes films sur moi, que j’ai toujours ce qu’il me faut, vous trouverez ça très facilement dans les brocantes ou même des fois chez des grands-parents etc. Pour les boîtes de pellicules, deux suffisent, c’est pas la peine d’avoir 11000. J’espère que grâce à ça, vous allez pouvoir transporter vos films plus facilement et je vous dis à très vite.

Deux astuces pour mesurer la lumière gratuitement en argentique

Aujourd’hui je vais vous partager 2 astuces sur comment calculer sa lumière en argentique quand on a un appareil photo qui n’a pas de cellule et quand on a pas de cellule à main.

Personnellement, moi j’ai utilisé ces deux techniques enfin surtout l’une pendant très longtemps avec de très bons résultats. Continue reading “Deux astuces pour mesurer la lumière gratuitement en argentique” <span class="meta-nav">→</span>