in conseils photo, montagne, photographie de montage, photographier à la neige

4 conseils pour réussir vos photos à la montagne

La montagne offre des paysages magnifiques mais aussi des conditions de lumière extrêmes. Je vous donne ici 4 conseils pour réussir vos photo à la montagne.

Salut à tous et bienvenu dans Exploration, aujourd’hui je profite d’un petit week-end à la montagne pour vous donner quelques conseils sur la photo en argentique à la montagne.

Effectivement, comme on l’a vu la dernière fois dans la vidéo sur la photo de nuit, l’argentique dans des conditions de lumière difficiles, comme on ne peut pas vérifier, peut, en fait, impressionner un petit peu.

En fait si on réfléchit et qu’on avance un peu  méthodiquement, on s’en sort très bien, alors le premier conseil que j’aurai à vous donner c’est contrairement à la photographie de nuit de commencer en couleur, pourquoi, et bien pour les même raisons que la photographie de nuit, c’est-à-dire que le noir et blanc, étant, s’en sortant mieux dans les basses lumières, je le trouve qu’en photographie couleur  la pellicule réagit beaucoup mieux en haute lumière, c’est très difficile de cramer la haute lumière, comme je vous l’ai déjà dit dans la vidéo sur l’exposition, on va préférer surexposer sa pellicule en couleur, comme en montagne vous avez  énormément de lumière qui arrive, il y a une chance que vous exposiez votre pellicule, et donc avec votre pellicule couleur vous allez limiter les dégâts.

Le deuxième conseil, que j’aurai à vous donner  c’est encore une fois le même que la photographie de nuit c’est dans un premier temps braquéter un peu faites votre mesure de lumière, et puis  faites une photo  un ou deux diaph’ en dessus un ou deux diaph’ en dessous, et vous allez vous rendre compte en fait de comment la cellule réagit.

Troisième conseil c’est de faire l’inverse de ce que je fais dans cette vidéo-là, c’est de se mettre à contre-jour , effectivement si vous vous  mettez votre sujet à contre-jour, par exemple pour un portrait, le sujet sera dans l’ombre et vous allez éviter les zones disgracieuses  et vous allez vous servir de la montagne comme un gros réflecteur, donc  vous aurez en même temps une lumière douce mais intense et la réflexion de la montagne sur le visage va compenser l’écart de diaph’ donc vous allez avoir un arrière-plan bien exposé, un sujet bien exposé et une lumière douce donc , vous vous retrouvez finalement avec des conductions optimales pour prendre votre photo.

Quatrième conseil c’est de profiter des zones d’ombre, alors attention aux zones d’ombre, évitez d’avoir l’arrière-plan qui est dans la lumière parce que vous allez avoir un écart de luminosité bien trop important qui même en argentique couleur sera difficile à rattraper mais par contre si vous vous mettez à l’ombre d’un chalet par exemple dans l’après-midi vous allez pouvoir profiter en fait d’une belle exposition toujours pour des questions, et bien, la montagne vous sert de grand réflecteur et vous allez pouvoir profiter de toutes les belles matières et toutes textures que vous propose la montagne à savoir le minéral et le végétal et aussi dans un second temps si vous y allez, on va dire à l’automne ou au printemps à la fonte des neiges vous allez pouvoir jouer avec l’eau et toutes les réflexions qu’elle peut proposer et faire des jeux de lumières qui sont tellement magnifique.

Le dernier conseil, enfin qui me parait évident c’est d’éviter à tous prix d’utiliser la cellule intégrée à votre à appareil photo, pourquoi, ça je vous l’avais expliqué dans la vidéo sur comment utiliser sa cellule, c’est que la cellule de votre appareil photo fonctionne en lumière réfléchie et comme la neige vous renvoie énormément de lumière en fait elle fait croire qu’il y a beaucoup de lumière, et en fait elle va sous-exposer votre photo, alors que si vous travaillez à la cellule, vous allez travailler à la lumière incidente et vous allez avoir une mesure plus juste et vous verrez que en réglant manuellement votre appareil lui il va vous dire que vous êtes surexposé mais vous avez raison et le dernier conseil c’est de surexposer.

J’espère que tout ça va vous aidez pendant l’hiver de faire de belles photos à la montagne, n’oubliez pas que vous pouvez me suivre sur les autres réseaux sociaux à savoir Instagram où il a des photos régulièrement dans les hashtag tout le matériel, les pellicules qui ont été utilisées pour l’affaire, sur Facebook où je vous partagerez les événements je pense qu’il y en un qui va venir avant la fin de l’année sur Marseille et depuis peu sur le site explorationaregentique.com parce que comme  je vous l’annonçait en début de saison je produis aussi aujourd’hui des formats écrits donc il y a des articles qui sont plus des articles de réflexions qui ne sont pas forcément des tutos techniques mais qui peuvent aussi enrichir votre idée de la photographie et pourquoi pas vous amenez dans de nouvelles perspectives.

Si cette vidéo vous a plu, mettez-moi un petit commentaire et un pouce bleu ça aidera à bien référencer les vidéos et ça fera avancer la photographie argentique.

Je vous souhaite du coup un bon hiver et des bonnes photos à la montagne ! à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *